Eduquer nos enfants, 

c’est éduquer l’humanité de demain.

Nous sommes animés par le désir profond de voir l'éducation des enfants évoluer. 

Evoluer vers plus d'ouverture, plus de nature, plus de conscience,

plus de bienveillance, de coopération et de joie ainsi que plus de diversité dans les apprentissages.

Les intelligences plurielles

"Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre,
il passera sa vie à croire qu'il est stupide."
 Albert Einstein.

L'école de Pan a pour ambition de

valoriser les 8 formes d'intelligences

connues dont dispose l'être humain et de

veiller à ce que l'épanouissement de

ces intelligences se réalise dans

les conditions les plus

adaptées aux enfants.

A présent bien informés par les travaux en neurosciences affectives et cognitives, nous

savons aujourd'hui quelles pédagogies et approches sont plus propices aux

apprentissages et au bien être des enfants afin qu'émergent les talents qu'ils ont

à offrir au monde .

La Nature au centre

Nous avons décidé de mettre la nature au

centre de l'école afin de développer l'épanouissement des enfants, leur

capacité d'observation du vivant, leur

capacité d'émerveillement devant tant

de beauté et d'intelligence.

Notre responsabilité de parents et

d'enseignants n’a jamais été aussi grande.

Aucune génération précédente n’a été

confrontée aux problématiques actuelles,

écologiques et environnementales.

 

Si nous voulons un monde propre,

une humanité respectueuse de

l’environnement, respectueuse des ressources

alors nous devons mettre en contact

nos enfants avec leur planète. Ils doivent

cultiver un lien quotidien avec ses habitants,

ses éléments, tous ses mondes et ses règnes

afin qu’ils les aiment et qu’ils sachent par conséquent les respecter.

La bienveillance et la coopération

comme chemin

 

L'école de Pan fait le choix de la bienveillance éducative pour accompagner les enfants.

Ce choix est motivé par nos instincts les plus profonds ainsi que par les neurosciences affectives et cognitives qui ont mis le doigt sur de nombreuses incohérences entre le cerveau de l'enfant et notre système éducatif.

 

Cette bienveillance n'est pas du laxisme. Nous parlons bien de discipline qui vise à obtenir la collaboration de l'enfant dans la joie plutôt que la soumission dans la peur ... 

Si nous voulons un monde sans violence, alors nous devons les éduquer à la paix, leur enseigner la gestion et la maîtrise de leurs émotions

avec bienveillance et humanité.

Comme le dit si bien Isabelle Peloux, l'explosion démographique et les conditions environnementales à venir vont obliger les hommes à coopérer. Hors, nous ne savons pas coopérer, ce n'est pas une compétence qui nous a été transmise lors de ces dernières décennies résolument individualistes. L'apprentissage de la coopération sera donc un fil rouge au travers de la scolarité des élèves.

Et l'art tout autour ...

Et l'art tout autour, comme expression universelle du talent créatif de l'homme, de sa capacité à interroger le monde,

ses croyances, ses formes, ses valeurs, ses symboles. L'art comme l'expression créative de soi !

Ferme Les Chênes -  Cliousclat 26 270

audrey.munsch@wanadoo.fr

Soutenez-nous ! Faites un don sur hello asso !

helloasso-logo.png